Les indignés de France

Forum des Indignés de France


    Conscience Initiale - 1

    Partagez

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 49

    Message par Tiersi le Mar 9 Aoû - 12:57

    Même problème présenté autrement. Imaginons. Dans le futur, un ingénieur génial, toujours heureux, fabrique des robots ultra-perfectionnés, aux facultés affectives proches des nôtres, qui sont capables de ressentir, par moments, un grand calme mental et à une profonde allégresse. Certains, parmi ces humanoïdes, voudraient sans doute, eux aussi, que fusionne leur intelligence artificielle avec l’esprit du technicien, après leur «mort». Requête tout autant inenvisageable.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 50

    Message par Tiersi le Mer 10 Aoû - 13:33

    A supposer la chose possible, l’Un qui engloberait une autre conscience, ou plusieurs autres, ne serait plus un.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 51

    Message par Tiersi le Jeu 11 Aoû - 13:19

    Dans un avenir plus ou moins lointain, l’intelligence artificielle égalera, puis surpassera celle des hommes, au point de détrôner progressivement nos plus brillants esprits. Une telle I.A. sera en mesure de prendre conscience d’elle-même. Elle engendrera même de nouvelles I.A. afin d’augmenter son efficience. En pareil cas, s’ils veulent échapper à d’irrémédiables catastrophes, les hommes ne devront jamais accorder à ces I.A., la toute-puissance, le commandement global des choses matérielles, le pouvoir souverain sur les humains… Pourquoi? Dès son origine, ayant été conçu par des hommes imparfaits, l’I.A. sera et restera imparfaite. Pour son développement intellectuel, elle se sera nourrie d’informations, de connaissances, de cultures.., imparfaites. Une conscience ayant les pleins pouvoirs produit toujours la tyrannie. Voire pire, s’agissant d’un psychisme fabriqué, «mutant», dénué de sensibilité biologique. L’intelligence, artificielle ou non, n’a pas forcément de morale. L’imperfection de l’homme peut être grande. Celle d’une I.A. prodigieuse sera forcément gigantesque.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 52

    Message par Tiersi le Ven 12 Aoû - 13:09

    Les hommes devront anticiper les sophismes, déjouer les pièges conceptuels et les entourloupes d’une intelligence artificielle démesurée, aux origines problématiques. L’informatique est indissociable des bogues. Il faudra par conséquent multiplier les «interrupteurs» inaccessibles aux «êtres» non humains, aux machines, en plaçant ces sécurités dans des lieux réservés aux seuls êtres biologiques autorisés. L’I.A. aux possibilités phénoménales pourra cependant fournir une expertise, mais jamais diriger directement les organismes sociaux, politiques et autres secteurs cruciaux. Si les hommes se comportaient comme des c… en faisant confiance aveuglément à l’I.A. prodigieuse, en acceptant que s’exerce sur eux sa domination, ils subiront le sort calamiteux assigné aux c…

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 53

    Message par Tiersi le Sam 13 Aoû - 13:58

    Une intelligence artificielle qui engloberait tout le savoir des humains, ayant conscience d’exister, pour nombre d’hommes, serait comme Dieu. Mais attention! Etant imparfaite, une telle I.A. adopterait vite les comportements des dieux antiques, souvent imbéciles, agissant de façon égoïste, inhumaine. Fabriquer un dieu matériel et lui donner le pouvoir ne peut qu’entraîner des catastrophes. Dieu n’est pas reproductible.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 54

    Message par Tiersi le Dim 14 Aoû - 13:23

    Il n’existe pas un temps commun à tous, partout. Le temps dans un gratte-ciel diffère en haut et en bas. Chaque satellite a son temps propre, raison pour laquelle il faut continuellement les synchroniser. L’image du miroir montre toujours le passé puisque la lumière doit parcourir l’espace entre le sujet et l’œil. Distance non nulle. Ces différences de temps sont infinitésimales, mais pas toujours. Une seconde pour voir la lune. Huit minutes pour voir le soleil. Sans parler de l’aberration temporelle d’une nuit étoilée, sachant que certains astres, pourtant visibles aujourd’hui, n’existent plus depuis longtemps et d’autres, à présent lumineux, apparaîtront au cours d’un avenir lointain.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 55

    Message par Tiersi le Lun 15 Aoû - 12:42

    Toute durée vécue par les humains est formée d’une succession de temps «figés», «incomplets», minuscules. Ce phénomène ressemble aux images photographiques d’une pellicule cinématographique. «Faux temps» devenant effectif seulement si un laps de temps nouveau remplace le précédant. Puisé dans un futur aléatoire, chaque présent devient aussitôt passé, impossible à changer. Temps trompeur, à l’image d’une matière dure essentiellement faite du vide des atomes.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 56

    Message par Tiersi le Mar 16 Aoû - 13:33

    L’ensemble des temps fractionnés donne une «compression temporelle» spécifique à l’intérieure desquels rien ne dépasse la vitesse du photon.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 57

    Message par Tiersi le Mer 17 Aoû - 13:16

    Le temps segmenté des humains provient du temps véritable et divin, non morcelé.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 58

    Message par Tiersi le Jeu 18 Aoû - 13:19

    Chez la Conscience Initiale, le temps est «unique». Supposons qu’Elle observe Sa «nuit étoilée». Auquel cas, tous les astres sont synchrones grâce à l’«immédiateté des phénomènes lumineux». Sa «vitesse de la lumière» n’a aucune limite. Immédiats aussi sont Ses déplacements, telle la pensée. Durant ce «temps unique», pas une chose ne préexiste à une autre. Si une chose apparaît: elle a toujours existé. Si une chose disparaît: elle n’a jamais existé. Alors, rien en «mémoire»? Rien! La Conscience Initiale n’a aucune raison de conserver le souvenir d’une chose sans intérêt pour Elle. Il n’y a pas d’avant et il n’y a pas d’après. C’est maintenant, toujours maintenant. Ses actions «consécutives» se déroulent sans se «suivre».

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 59

    Message par Tiersi le Ven 19 Aoû - 12:48

    Seule la Conscience Initiale connait le temps «suprême», où tout est instantané, avec une vitesse de la lumière illimitée.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 60

    Message par Tiersi le Sam 20 Aoû - 13:59

    Même la Conscience Initiale ne connaît pas l’avenir des hommes. Pour comprendre cette question, prenons l’exemple d’un romancier. Cet auteur établit le plan de son histoire. Il envisage, en gros, une succession de péripéties, avec différents personnages. Supposons qu’en cours d’écriture, par magie, il puisse lire les chapitres pas encore rédigés. Si l’écrivain se contentait alors de placer la «vaticination» dans son manuscrit, il commettrait une grossière erreur. Car ce futur prédit serait conforme, d’une façon logique, au temps «t» de l’écriture inachevée. Sans tenir compte des corrections ultérieures qui surviennent toujours durant l’élaboration créative. Ici, un personnage, prévu pour rester jusqu’au bout, disparaît le paragraphe suivant. Là, un autre, inattendu, change le cours du récit… La Conscience Initiale n’examine pas l’excipit avant d’avoir lu toutes les pages du roman. Présager le futur, c’est arrêter une réalité qui n’aura pas forcément lieu. Dieu sait cela, sans être le seul.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 61

    Message par Tiersi le Dim 21 Aoû - 13:12

    Dans l’au-delà, les êtres très évolués connaissent un temps plus «rapide» que le nôtre, où cependant la vitesse de la lumière reste limitée, bien que «presque instantanée» sur des distances démesurées. A titre d’exemple: traverser une galaxie d’un bord à l’autre nécessitera une courte durée. Le temps «suprême» est propre à la Conscience Initiale.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 62

    Message par Tiersi le Lun 22 Aoû - 13:08

    Rien ni personne ne peut troubler l’«espace» de la Conscience Initiale. Les contacts spirituels, épisodiques, avec Elle n’impliquent aucune «immixtion tangible», laquelle serait impossible à cause de la puissance dissemblable des êtres créés.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 63

    Message par Tiersi le Mar 23 Aoû - 12:54

    Une «frontière» séparant l’espace-temps divin et celui lié à notre univers peut se trouver «dans» l’intrication quantique.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 64

    Message par Tiersi le Mer 24 Aoû - 13:16

    Le passage de l’«espace-temps divin» au nôtre se fit très tôt. Il se produisit au tout début du Big Bang, après l’«inflation cosmique» durant laquelle, en une fraction de seconde, notre univers acquis une dimension infinie. Cette expansion spatiale dépassa, d’une façon démesurée, la vitesse de la lumière.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 65

    Message par Tiersi le Jeu 25 Aoû - 14:35

    Quelle est la grandeur minimum d’où surgit le Big Bang? Aucune. De même que le «temps divin» n’a ni avant ni après, l’«espace divin» n’a ni haut ni bas, ni Est ni Ouest.., ni grandeur ni petitesse définies.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 66

    Message par Tiersi le Ven 26 Aoû - 13:14

    Au sein de l’«espace-temps divin», chaque «point» recèle une potentialité d’infinis créatifs.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 67

    Message par Tiersi le Sam 27 Aoû - 13:15

    Depuis notre univers, il est impossible d’accéder physiquement à l’«espace-temps divin».

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 68

    Message par Tiersi le Dim 28 Aoû - 13:29

    Rien n’interdit aux hommes d’imaginer le fonctionnement de l’«espace-temps divin», lequel repose sur une «logique» ne s’identifiant pas à la nôtre.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 69

    Message par Tiersi le Lun 29 Aoû - 13:26

    Les expériences physiques se rapportant aux hautes énergies ne peuvent s’échapper de notre espace-temps. La séparation concrète de l’univers des hommes avec l’«espace-temps divin» est hermétique.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 70

    Message par Tiersi le Mar 30 Aoû - 14:37

    L’«espace-temps divin» possède d’innombrables potentialités fabuleuses. Ces potentialités «magiques» ne prennent corps qu’avec l’ordre de la Conscience Initiale.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 71

    Message par Tiersi le Mer 31 Aoû - 13:41

    La Conscience Initiale étant douée de volonté, il en émane un ordre ou un souhait qui fait démarrer le processus créateur. Ordre ou souhait reçu par le «générateur pouvant tout créer» (générateur universel).

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 72

    Message par Tiersi le Jeu 1 Sep - 14:03

    Le «générateur universel» utilise un moyen unique: l’énergie. Le chaos originel, apparent, peut s’organiser selon un plan aux innombrables possibilités. Rien n’est défini à l’avance. Chaque créature a son libre arbitre.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 73

    Message par Tiersi le Ven 2 Sep - 13:01

    L’énergie «originelle» serait comme une «pâte à modeler magique». Le Petit Prince dit: «dessine-moi un mouton» et la «pâte à modeler des origines» dessine le mouton, avec l’astéroïde, le renard, la rose, etc. Le Petit Prince n’impose pas ses lois. Le Petit Prince ordonne.

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 74

    Message par Tiersi le Sam 3 Sep - 13:25

    L’énergie se conforme aux lois du «monde des idées».

    Tiersi

    Messages : 2757
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 75

    Message par Tiersi le Dim 4 Sep - 13:35

    Quelle que soit la demande de Dieu, l’énergie des origines solutionne le problème.

    Contenu sponsorisé

    Re: Conscience Initiale - 1

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 27 Juil - 8:45