Les indignés de France

Forum des Indignés de France


    Programme pour changer le monde

    Partagez

    Tiersi

    Messages : 3720
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Programme pour changer le monde

    Message par Tiersi le Lun 15 Oct - 14:35

    Pensées du jour 15/10/18 (après les 2 programmes)


    FIN DE L’ISLAM SAUVAGE PUIS ERE DU BONHEUR CROISSANT (SYAPA)



    Quand l’islam cessera d’assassiner légalement, la planète entrera dans une nouvelle ère:

    Ere avancée où plus aucune religion ne tuera.

    Ere harmonieuse où s’épanouira la fraternité appliquée grâce au SYAPA.

    Ere équitable où les bienfaits économiques et sociaux satisferont une majorité d’habitants de la terre.

    Ere équilibrée où la pauvreté quittera les collectivités bien gérées.

    Ere inspirée où la métaphysique libre progressera.

    Ere dévoilée où d’innombrables hommes prépareront un futur prodigieux.



    SYAPA

    Le SYAPA (système anti-pauvreté) repose sur une part d’impôt que tous les habitants payent, y compris chaque exclu.

    1) Le non-pauvre choisit. Argent ou heures d’activité professionnelle. 0bjectif exclusif: éradiquer la pauvreté.

    2) L’entreprise choisit. Argent ou fournitures (même objectif univoque).

    3) L’exclu effectue régulièrement quelques heures de travail (même objectif unique).



    Pour l’exclu, son travail de secours permet d’obtenir une rémunération, à la place des allocations.

    En assistant différents travailleurs, l’exclu peut débuter de multiples formations professionnelles sur le tas. Diverses mesures avantageuses poussent l’exclu vers l’économie marchande, créatrice de richesse.



    Quel que soit son niveau social, secourir les plus faibles est une mission morale, valorisante, indispensable à la collectivité, socialisante.



    Secteur non fonctionnarisé, aucun salarié pour faire fonctionner le SYAPA. Les citoyens qualifiés le gèrent. Aucun privilège: logements de fonction, parc automobile, tickets-repas, etc.



    Des politiques déterminent les points positifs et négatifs qui structurent l’imposition multiforme. Leurs valeurs graduent la portée sociale de notre innovation économique. En épargnant de considérables dépenses d’argent public (sommes exorbitantes néanmoins très loin d’éradiquer la pauvreté), l’Etat gagne sur tous les plans.



    Une société civilisée refuse les injustices. Aucune personne sans logis (au besoin rudimentaire), sans nourriture, sans chauffage… Sans l’indispensable pour une vie convenable dans le monde moderne. Sans travail.



    L’équité divine n’impose pas un revenu identique à tous (non-sens économique). Elle exige l’éradication de la pauvreté.



    Pour qu’advienne vite l’heureux temps du renouveau socio-économique, il faut défiler dans les rues et occuper des places.

    (L’auteur restera toujours inconnu).








    Islam

    Les primitifs imaginent Dieu comme un homme, en plus puissant, au caractère barbare: jaloux, colérique, vengeur, injuste, cruel, criminel… Foutaise! Allah ne peut décemment pas ressembler à un pourri ou aux pires dieux du polythéisme. Allah interdit de tuer en Son nom. Il châtie ceux qui L’offensent. Voici Son verdict: «attendu que le guerrier Mahomet fonde sa religion sur la guerre soi-disant sainte et incite ses fidèles à tuer au nom d’Allah, tous les musulmans ne cesseront de s’entretuer». Cette malédiction céleste durera tant que ne sera pas appliquée la réforme PACIFIQUE de l’islam:

    1) Tous les préceptes criminels des textes coraniques sont abrogés.

    2) Excommunication de tous les djihadistes et des auteurs de fatwa (takfir).

    3) Interdiction définitive et totale de la charia et des fatwas (mise à mort légale au nom d’Allah).




    Avant son rachat par d’intolérables souffrances durant d’effroyables réincarnations, aucun criminel n’accède au paradis. N’étant pas un chef maffieux, Allah ne récompense jamais les meurtres. Nib d’éden, d’houris, d’euphories continuelles… Chaque djihadiste subit l’horrible traitement luciférien.



    Les sauvages du mahométisme mettent le feu à la planète. Il incombe aux musulmans civilisés d’éteindre leur incendie satanique. Définitivement. Devoir impérieux. Et en manifestant pacifiquement pour l’établissement du SYAPA, base d’une économie d’avenir toujours plus humaniste, ces innombrables musulmans civilisés orientent l’Islam vers l’éminence.



    Métaphysique libre

    Science et métaphysique s’excluent l’une l’autre. Mais pour avancer, la métaphysique libre adoptera les règles scientifiques: ni prophètes ni disciples ni nouvelle religion ni contrainte ni violence ni culte ni pensée magique ni sacralisation ni vénération ni tabou ni blasphème ni dogme ni endoctrinement ni fanatisme ni politique ni criminalité ni prêcheurs… Que des hypothèses sérieusement argumentées. Les controverses doivent rester courtoises. Nulle obligation de croire une proposition. Chaque démonstration repose sur trois principes: logique, bon sens, humanité.



    Dieu est la Conscience Initiale. Débordant d’agressivité, l’homme des origines, ne pense qu’à lui. Son ego indiscipliné l’exhorte à mentir, tricher, voler, attaquer, abuser du pouvoir, tuer… Au fil d’un interminable et douloureux chemin de rédemption, il s’amende. Perdant peu à peu sa bestialité, il devient humain.

    L’objet essentiel du système karmique n’est pas d’infliger des souffrances compensatrices, mais d’encourager la progression morale. Pour cela, le temps surabonde.

    Il n’y a pas de Jugement dernier, d’enfer, de damnation éternelle, de grâce divine, d’esprits purs, d’élus et autres mystifications d’ignares pervers. Tous les hommes sont «sauvés» lorsqu’ils arrêtent de transgresser l’intangible principe divin: ne pas faire le mal. Autrement dit, rompre le vivre ensemble. L’être «sauvé» obtient sa libération. Plus rien ne le condamne à se réincarner. Dans les mondes en nombre infini de l’au-delà, l’être libéré connaît un bonheur perpétuel.

    Tiersi


    Pensées du jour
    Grâce au SYAPA, stricto sensu, le chômage s’efface, avec son accompagnement de symptômes débilitants. Le travail anti-pauvreté rompt l’isolement de l’exclu, lui évitant la désocialisation.

    Le monothéisme permet d’éliminer tous les dieux rivaux. Par suite du monothéisme, les polythéistes perdent la «protection» ancestrale de leurs dieux particuliers.

    «Dieu» est une façon commode de nommer la Conscience Initiale. Efficacité vs justesse. Cette personnification permet de se faire comprendre par les masses. Ce «Dieu» personnifié est plus concevable qu’une abstraction ineffable.

    L’image des anneaux entourant Saturne explique visuellement le mystère de l’infini spatial: l’anneau cosmique.

      La date/heure actuelle est Mar 20 Nov - 18:47