Les indignés de France

Forum des Indignés de France


    Conscience Initiale - 1

    Partagez

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 1

    Message par Tiersi le Mer 22 Juin - 13:37

    Les faces de Dieu
    Dieu est un mot simple qui recouvre nombre d’aspects différents. Alors quand Son nom est prononcé, de quoi s’agit-il, ou de Qui s’agit-il, et à quel niveau se situe-t-on?
    Est-ce le «vide» de l’assertion bouddhique «Dieu, c’est le vide»?
    Est-ce la volonté créatrice des ésotéristes?
    Est-ce la lumière des occultistes?
    Est-ce le grand Architecte de l’univers des maçons?
    Est-ce le Dieu unique du monothéisme, anthropomorphisé, animé par des pulsions trop humaines?
    Est-ce le soleil des monothéismes précurseurs?
    Est-ce le côté lumineux de la Force de «Star wars»?
    Est-ce la hiérarchie des forces divines que le monothéisme métaphorise sous les noms: anges, archanges, chérubins, séraphins et démons?
    Est-ce la hiérarchie des forces divines que les mythologies de l’antiquité métaphorisaient à l’aide des dieux du ciel et de l’enfer?
    Sont-ce les égrégores des alchimistes?
    Est-ce une subdivision des forces divines qui s’expriment par divers esprits de la nature chez les animistes?
    Sont-ce les archives akashiques dont parlent les Théosophes, empruntées à la philosophie indoue, qui seraient la mémoire intégrale de l’univers, comme conservée sur un «disque dur» prodigieux?
    Est-ce le plan kabbalistique découvert au Moyen-Orient?
    Est-ce le plan des chakras découvert par les Asiatiques?
    Est-ce la révélation d’un prophète engendrant une pratique religieuse, lui-même déifié?
    Est-ce l’expérience mystique qui semble participer du divin?
    Est-ce l’inspiration d’un grand artiste dont l’œuvre donne une idée du divin?
    Est-ce l’émotion esthétique, fusionnelle avec le grand tout, qui invite à communier avec le divin?
    Est-ce le rêve exceptionnel qui laisse imaginer le divin?
    Est-ce notre inconscient capable d’entrer en communication avec autre chose que le psychisme humain?
    Est-ce la Nature divinisée par les athées?
    Est-ce autre chose encore?

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 2

    Message par Tiersi le Jeu 23 Juin - 14:45

    Portrait métaphorique de Dieu
    Par Dieu, entendons ici la réponse aux grandes questions posées par l’homme depuis que ses interrogations portent sur des notions abstraites: «existence de Dieu, origine du monde, sens de sa vie, quelque chose après la mort…». Alors imaginons un photographe métaphorique souhaitant avoir des réponses à ces questions. Avec son appareil photo métaphorique, muni d’un flash métaphorique, il appuie sur le déclic métaphorique. Seulement, la lumière de son flash métaphorique, comme tout flash physique en ce bas monde, produit un éclairage «plat», sans relief, qui permet de reconnaître tout juste le sujet. Autre problème du flash: le premier plan est «cramé», surexposé. Quant au fond, éloigné du sujet, il est par contre très sombre, sous-exposé. On ne voit presque rien. Explication: cette source lumineuse unique, placée à côté de l’objectif, est la métaphore de quoi? Il s’agit de l’éclairage porté sur une religion hégémonique, à la vision étroite et limitée.
    Alternative à cette investigation étriquée. D’abord, on emploiera une lumière réduite qui sera dirigée sur le premier plan. Explication: il s’agit de l’éclairage porté sur la sorcellerie, le chamanisme, les hommes-médecine… Puis, pour le sujet, au centre, on aura recours à un éclairage assez puissant, venu d’en haut, quelque part entre latéral et facial, d’un côté ou de l’autre. Explication: il s’agit, pour le photographe, de l’éclairage porté sur sa propre religion. Ou bien sur le contexte civilisationnel qui a présidé à son éducation. Côté opposé, on installera une lumière venue aussi d’en haut, également située entre les positions latérales et faciales, mais moins intense, afin de créer du modelé, de la profondeur, sur le sujet. Explication: il s’agit de l’éclairage porté sur tous les grands courants religieux. Face au sujet, on mettra une petite lampe flood, à hauteur d’homme, dont l’intensité mesurée permettra d’adoucir le contraste, juste assez pour déboucher certaines ombres. En particulier, ce triangle noir, disgracieux, sous le nez. Explication: il s’agit de l’éclairage porté sur l’athéisme. Par-derrière, on fera plonger un puissant projecteur qui frise le sujet, créant un liseré surexposé. Notre sujet se détache désormais parfaitement du fond. Explication: il s’agit de l’éclairage porté sur l’ésotérisme. Il existe également la possibilité de disposer différemment ce puissant projecteur, cette fois, orienté de bas en haut, et placé par-devant. A déconseiller aux âmes sensibles car il rend le sujet effrayant (technique des films d’horreur). Explication: il s’agit de l’éclairage porté sur l’occultisme chtonien. Quant au fond, il est trop vaste. Une seule lampe, même très puissante, ne suffirait pas. Le photographe va donc disposer une multitude de projecteurs directifs, chacun orienté sur un détail intéressant. Explication: il s’agit de l’éclairage porté sur la philosophie, la psychologie, la psychanalyse, la sociologie, l’ethnologie, le paranormal, l’anthropologie, les mythologies, les contes et légendes, la littérature, les langues, la sémantique, la philologie, la communication, l’art, l’archéologie, l’histoire, l’astronomie… L’observateur avisé constate donc que pour avoir la meilleure connaissance concernant cette question, plus on diversifie les éclairages, plus on a des chances de se faire une idée satisfaisante du sujet.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 3

    Message par Tiersi le Ven 24 Juin - 13:27

    Le vide de Dieu
    Certains remplacent Dieu par «Nature», en l’ornant parfois d’une majuscule. Or «Nature» est l’un des pseudonymes de Dieu.
    Beaucoup affirment que les bouddhistes nient l’existence de Dieu. Il faut pourtant savoir qu’ils ne disent aucunement: Dieu n’existe pas. Mais: Dieu, c’est le vide. Un énoncé qui induit en erreur maints Occidentaux, lesquels raisonnent ainsi: «vide» égale «rien» donc «inexistence». Sans compter la confusion faite entre «vide» et «absence». Les Bouddhistes ne sont pas stupides. S’ils avaient voulu dire: Dieu n’existe pas, ils auraient dit: Dieu n’existe pas. Et non: Dieu, c’est le vide.
    Dire que «Dieu, c’est le vide» semble une connaissance très avancée de Dieu, sous Sa «forme» ultime, dans les limites, vraisemblablement, que l’homme est en mesure d’explorer. Le «vide» dont les bouddhistes parlent n’est pas le vide que nous connaissons: le vide absolu ou intergalactique. Comme toujours en matière religieuse: les grandes vérités ne peuvent s’exprimer qu’au moyen d’images. A moins d’être dénué de clairvoyance et/ou borné, une image de cet ordre doit s’interpréter. Elle donne ainsi lieu à quantités d’interprétations. Et chaque interprétation peut receler une part de vérité. Il s’agit d’un «vide créateur». Un «vide magique». «Quelque chose» que ne peut concevoir «directement» un mental rationnel. Si les hindouistes préfèrent dire «plein» au lieu de «vide», cela revient au même.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 4

    Message par Tiersi le Sam 25 Juin - 13:34

    Ce que les gens appellent Dieu est la Conscience Initiale. Laquelle a deux aspects. D’une part: un «Rien du tout» (qui est quand même quelque chose). D’autre part: un «quasi rien» (grâce auquel le «Rien du tout» peut tout).

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 5

    Message par Tiersi le Dim 26 Juin - 13:16

    Dire le «Rien du tout» n’a de sens que si l’on se place au niveau matérialiste. Prenons n’importe quelle abstraction: la liberté, la justice, etc. Peut-on les couper en tranches concrètement mesurables: poids, taille, couleur, composition chimique, structure nucléaire, densité, masse, etc.? Pour ces idées, des humains peuvent néanmoins mourir. Elles comptent mais ne se réduisent pas à des dimensions quantifiables. Pensons aussi aux règles géométriques, à la suite des nombres premiers, etc. Rien de concret, tant qu’elles ne servent pas à résoudre des problèmes pratiques. Il en ressort que les idées pures, aux yeux d’un expérimentateur de labo, sur le plan du mesurage, égalent: rien du tout.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 6

    Message par Tiersi le Lun 27 Juin - 12:43

    Autre abstraction, et non des moindres: la conscience. A distinguer des impulsions cérébrales, dont les traces sont enregistrables par certains appareils. Comme la liberté, la justice, les règles géométriques, la suite des nombres premiers, etc., la conscience ne peut être coupée en tranches concrètement mesurables. Elle n’a rien de matériel. Cette conscience existe chez les animaux, y compris les insectes. Conscience sans laquelle nul ne peut vivre. Grâce à elle, tout individu sait qu’il existe. Tout individu sait qu’il doit prolonger sa vie en renouvelant des actes indispensables (manger, boire, excréter, se protéger des conditions météorologiques extrêmes, dormir dans un lieu sûr…). Tout individu sait que s’il affronte un rival ou un prédateur, il doit prendre garde à ne pas perdre la vie. Tout individu sait qu’il doit perpétuer son espèce…

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 7

    Message par Tiersi le Mar 28 Juin - 13:33

    Les préoccupations précédentes ne concernent pas la Conscience Initiale. Pareille aux concepts de liberté, de justice, de règles géométriques, de suite des nombres premiers, etc., n’étant jamais née, Elle ne peut mourir.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 8

    Message par Tiersi le Mer 29 Juin - 13:35

    Reste que la Conscience Initiale sait qu’Elle vit, et pas seulement cela. D’aucuns affirment: Dieu est une abstraction. Ils n’ont pas tort, jusqu’à un certain point cependant. Tout étant affaire d’interprétation. En fait, c’est Sa nature ultime qui relève de l’abstraction.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 9

    Message par Tiersi le Jeu 30 Juin - 13:23


    Certains religieux affirment que Dieu peut tout. C’est faux. Dieu ne peut pas ne pas être Dieu. La conscience, consciente d’elle-même, ne peut cesser d’être consciente d’elle-même. Eternellement.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 10

    Message par Tiersi le Ven 1 Juil - 13:36

    Dès la conscience de l’homme formée, celle-ci ne peut cesser d’exister. La Conscience Initiale a introduit dans la conscience humaine une partie de son «patrimoine génétique»: l’éternité.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 11

    Message par Tiersi le Sam 2 Juil - 14:00

    Ce n’est pas parce qu’une conscience, lors de la mort, devient indécelable aux appareils scientifiques qu’elle disparaît. Ne pas confondre absence et néant.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 12

    Message par Tiersi le Dim 3 Juil - 13:25

    Les hommes s’interrogeront bientôt à propos des robots très perfectionnés, autonomes. A juste titre. Evidemment, pas plus qu’avec l’insecte, vous ne discuterez des spéculations de Kant avec l’être artificiel. Encore qu’avec un robot savant… Les hommes, autrefois, se sont posés des questions similaires à propos des femmes, des sauvages, se demandant s’ils avaient une âme. Aujourd’hui, pour beaucoup, cette question s’applique à leur toutou ou à leur minet.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 13

    Message par Tiersi le Lun 4 Juil - 13:23

    Au fil des âges, les points de vue changent. La conscience qui s’attache automatiquement à tout organisme autonome composé d’ADN pourrait-elle en faire autant avec un être artificiel, et interférer avec sa programmation informatique? Cela signifierait que cette conscience spontanée est capable d’exercer son action sur du silicium. Question pour demain…

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 14

    Message par Tiersi le Mar 5 Juil - 13:02

    A partir de quel niveau comportemental d’un être peut-on déterminer le caractère humain de sa conscience? Entre le pervers criminel, bouffi de cruauté, et le robot du futur, attentif à la sécurité des hommes, lequel obtiendrait son brevet d’humanité?

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 15

    Message par Tiersi le Mer 6 Juil - 13:40

    La conscience assure aussi, au travers de leur chimie spécifique, l’existence des plantes. Conscience, sans doute, encore plus élémentaire que celle des insectes. Bien qu’elle soit parfois subtile, à la mesure de l’ingéniosité adaptative de certains végétaux, tout à fait étonnante.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 16

    Message par Tiersi le Jeu 7 Juil - 14:00

    La conscience se forme spontanément dès qu’un ensemble complexe est en mesure de fonctionner par lui-même. Autrement dit: dès qu’une possible autonomie le rend viable. Processus automatique, comparable à la formation d’une planète s’agrégeant à partir d’une myriade d’astéroïdes éparpillés dans l’espace, sous l’effet de la gravitation.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 17

    Message par Tiersi le Ven 8 Juil - 13:43

    S’agissant de la Conscience Initiale, n’étant jamais née, parler de Sa formation n’aurait aucun sens.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 18

    Message par Tiersi le Sam 9 Juil - 13:46

    Principes universels: la conscience engendre la conscience.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 19

    Message par Tiersi le Dim 10 Juil - 13:05

    Rien de vivant n’existe sans conscience.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 20

    Message par Tiersi le Lun 11 Juil - 12:56

    Voyons maintenant le «quasi rien». Second attribut de la Conscience Initiale. D’après les scientifiques, l’univers est constitué d’atomes et de vide. Les atomes sont constitués d’énergie. Le vide aussi. Bref, n’existe rien d’autre que de l’énergie, sous des formes diverses. Ainsi la «matière» est une «illusion» qui trompe l’homme sa vie durant. Mais une illusion parfaite. Partout où nos sens perçoivent le «dur», il n’y a, essentiellement, que du «vide».

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 21

    Message par Tiersi le Mar 12 Juil - 13:08

    La principale caractéristique de l’énergie est sa capacité à produire des effets. Une capacité qu’on peut donc nommer: cause.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 22

    Message par Tiersi le Mer 13 Juil - 13:35

    En approfondissant l’analyse de l’atome, les scientifiques tombent sur de nouvelles parcelles d’énergie. Les mini-briques de la création. Impossibles à voir. Impossibles à tenir. Difficiles à imaginer. Si peu de chose. Quasiment rien. Où l’on voit que la création sait être économe. Avec quelques éléments «immatériels», elle produit tout. L’univers entier. A l’instar des lettres de l’alphabet avec lesquelles on peut écrire une infinité d’ouvrages différents.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 23

    Message par Tiersi le Jeu 14 Juil - 13:16

    D’après la littérature religieuse, Dieu aurait fait l’homme à Son image. C’est vrai. A ceci près qu’il ne faut pas prendre cette image au sens littéral. Les meilleures pensées religieuses sont de cette étoffe: leur sens premier est secondaire. On doit toujours les interpréter. Alors, où se trouve cette ressemblance? D’une part, comme la Conscience Initiale, l’homme possède une conscience équivalente au «Rien du tout» (selon le point de vue matérialiste). Ni poids, ni taille, ni couleur, ni composition chimique, ni structure nucléaire, ni densité, ni masse… D’autre part, sur le plan concret, l’homme est fait d’un amas d’énergie. Et il évolue au milieu d’une profusion d’énergie: son environnement, sa planète, son système solaire, sa galaxie, l’univers entier.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 24

    Message par Tiersi le Ven 15 Juil - 13:22

    Quoi qu’il cherche, en lui et à l’extérieur de lui, l’homme ne trouvera, au bout du compte, que de l’énergie. C’est-à-dire: quasiment rien.

    Tiersi

    Messages : 2578
    Date d'inscription : 22/03/2013

    Conscience Initiale - 25

    Message par Tiersi le Sam 16 Juil - 13:50

    Observons que l’énergie ne constitue pas la Conscience Initiale. Elle est seulement un complément. Sa seconde face. Le moyen de transformer un savoir en pouvoir. Une faculté «magique» Lui permettant de créer à volonté. Avec elle, tout devient possible.

    Contenu sponsorisé

    Re: Conscience Initiale - 1

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 27 Juin - 17:17